top of page
societe-de-restauration-collective-locale.jpg
Actus

Garig acteur de la semaine nationale de lutte contre la dénutrition

Dernière mise à jour : 15 nov. 2023

Dans le cadre de la semaine nationale de lutte contre la dénutrition Garig a réalisé des animations informatives et gustatives dans des Ehpad, des foyers et lors de portage à domicile, le tout encadré par une diététicienne. A cette occasion des goûters sous la forme de smoothies, gâteaux ou encore des crêpes ont été offerts.



Les sites ayant bénéficié de l’animation :

  • Résidence Maison du soleil à Marignane

  • Ehpad La croix rouge russe à Nice

  • Ehapd de Fréjus

  • Ehpad Floribunda à Mandelieu (je n’ai pas encore les photos car l’animation à lieu ce jour)

  • Foyer de Venelles

  • Portage à domicile : Venelles, Cuges les pins, Marignane, Mandelieu, Cuers

Définition de la dénutrition On est dénutri quand on perd du poids, des muscles et de la force ou quand on n’en a pas assez, et que cela fragilise notre santé.


Les signes qui peuvent vous alerter

· Une perte de poids ≥ 5 % en 1 mois ou ≥ 10 % en 6 mois ou ≥ 10 % par rapport au poids habituel avant le début de la maladie

· Une personne qui ne mange pas suffisamment ou moins qu’habituellement.


Les risques

· La personne dénutrie fait plus d’infections, fait plus d’escarres, cicatrise moins bien, reste hospitalisée plus longtemps, a un risque accru de dépression, de chutes et de fractures.

· Les traitements sont moins efficaces et parfois contre-indiqués lorsque le patient est sévèrement dénutri

· L’espérance de vie est réduite chez un patient dénutri.



Les conseils

Il n’y a pas d’aliments « interdits » car la notion de plaisir reste prédominante (hors pathologie spécifique). Rien n’est à limiter et il faut privilégier les aliments à forte densité nutritionnelle en insistant sur les protéines d’origine animale (viandes, poissons, œufs, laitages) et les aliments caloriques (pain, féculents, desserts...) sans se priver de matières grasses.

Consommer une portion de viande, poisson ou œufs midi et soir et 3 à 4 laitages par jour.

Avec l’âge, il se peut que les goûts soient moins bien perçus. Il ne faut pas hésiter à réhausser le goût des plats avec des épices, aromates et condiments.

Essayer de garder une jolie présentation dans l’assiette afin de donner envie de manger.

En cas de perte d’appétit, il faut enrichir l’alimentation : jambon haché, fromage râpé, lait liquide ou en poudre, œufs, crème fraîche, miel...) sinon utiliser des Compléments Nutritionnels Oraux (CNO) prescrits par le médecin.

Prendre des collations, surtout en cas de perte d’appétit.

On conseille minimum 3 repas et au moins une collation par jour.

En cas de perte d’appétit, lors des repas, conseiller à la personne de commencer par manger le plat principal pour optimiser les apports en énergie et protéines afin d’être sûr d’avoir cet apport.


Avoir une activité physique adaptée

Pour garder des muscles (et donc suffisamment de force pour se déplacer et ne pas chuter) il est indispensable de les faire travailler.

L’activité physique chez les personnes âgées est susceptible d’être diminuée.

Les facteurs de risques étant : la peur de tomber, le manque de motivation, la mobilité réduite.

Rien de sportif, des gestes simples, mais qu’il ne faut pas abandonner : marcher, se déplacer, faire de la gymnastique ou du renforcement musculaire, jardiner...


Maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire au quotidien

Il est donc très important de se brosser les dents, d’avoir une bonne hygiène dentaire et de ne pas hésiter à consulter son dentiste. Les soins ne sont pas toujours onéreux.

Dans tous les cas, Il est conseillé de consulter son dentiste deux fois par an.

Il est également important de vérifier que la personne ne souffre pas de troubles de la déglutition et ne soit pas sujette aux fausses routes. Cela peut entraîner une peur de s’alimenter.




Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page